Valeurs

Comment fonctionne l'esprit des enfants autistes


La Théorie de l'esprit il fait référence à la capacité que nous avons de nous mettre à la place de quelqu'un d'autre et de comprendre que chaque personne perçoit, ressent, pense, veut ou croit en des choses différentes. Cela nous conduit à un concept comme l'empathie et la difficulté que certains montrent à se mettre à la place de l'autre.

Enfants depuis 4 ans Ils sont capables de comprendre que les autres ont des pensées, des intentions et des désirs qui déterminent leurs façons d'agir. Ils sont également capables de reconnaître que les gens diffèrent dans leurs pensées et leurs intentions, et que ces différences mènent à des différences de comportement.

Les personnes autistes ont des difficultés à ce titre qui nous permet se mettre à la place de l'autre.

Chercheurs en "Théorie de l'esprit" (Baron-Cohen, Leslie et Frith, 1985) ont conçu une soi-disant expérience de Sally-Ann ou «fausse croyance». Dans l'expérience, l'enfant observe comment l'expérimentateur représente un histoire avec deux poupées: Sally a un panier et Ann a une boîte. Sally met un ballon dans son panier avant de quitter la pièce. Ann, quand Sally est sortie, sort le ballon du panier et le met dans sa boîte. Sally retourne dans la pièce.

La question posée à l'enfant est la suivante: Où Sally cherchera-t-elle son ballon?

Une personne avec une bonne théorie de l'esprit soulignera que Sally cherchera la bille dans le panier car elle ne sait pas qu'Ann a changé la balle et l'a mise dans sa boîte. L'enfant autiste, par contre, dira que Sally le cherchera dans la boîte, car elle ne comprend pas que Sally pense toujours que le ballon est dans le panier où elle l'avait laissé, elle ne comprend pas que son les actions sont basées sur un mauvaise pensée (fausse croyance), ne comprend pas que les autres ont leurs propres pensées (états mentaux) qui peuvent être différentes de la réalité et qui peuvent différer des leurs.

Mark Haddon dans son roman "Le curieux incident du chien à minuit" décrit les difficultés dans Theory of Mind du protagoniste de son roman Cristopher Boone, un garçon de quinze ans atteint du syndrome d'Asperger:

Un jour, Julie (l'enseignante de Cristopher) s'est assise au bureau à côté du mien et a posé un tube de bonbons Smarties sur le bureau, et a dit:

- Christopher, que pensez-vous qu'il y a ici?

Et j'ai dit:

- Smarties.

Puis il a enlevé le couvercle du tube Smarties et l'a incliné et un petit crayon rouge en est sorti, et Julie a ri et a dit:

- Ce ne sont pas des Smarties, c'est un crayon.

Puis il remit le crayon rouge dans le tube de Smarties et remit le capuchon. Il a ensuite dit:

- Si ta maman venait maintenant et qu'on lui demandait ce qu'il y avait dans le tube Smarties, que penses-tu qu'elle dirait? - parce qu'alors j'appelais maman maman, pas maman.

Et j'ai dit:

- Un crayon.

C'était parce que quand j'étais petit je ne comprenais pas que d'autres personnes avaient des esprits. Et Julie a dit à Mère et Père que cela serait toujours très difficile pour moi. Mais maintenant, ce n'est pas difficile pour moi. Parce que j'ai décidé que c'était une sorte de puzzle, et si quelque chose est un puzzle il y a toujours un moyen de le résoudre.

Vous pouvez lire plus d'articles similaires à Comment fonctionne l'esprit des enfants autistes, dans la catégorie Autisme sur place.


Vidéo: 11 minutes dans le monde de lautisme (Octobre 2021).