Valeurs

La danse hormonale de la femme enceinte et de la doula


Le corps humain est une machine incroyable ... une machine créée bien avant de sortir dans le monde et qui nous permet de créer, communiquer, ressentir ... et donner vie. Le plus grand miracle de la biologie humaine. Le plus grand miracle que nous puissions faire dans toutes les capacités de l'être humain.

Lorsqu'une femme reçoit le don de la vie dans son ventre, beaucoup de choses commencent à changer en elle, physiquement et émotionnellement. Des sensations qu'elle n'avait pas vécues auparavant, des émotions qui la prennent soudainement, des parties de son corps qu'elle ne reconnaît pas comme siennes ...

Les femmes qui étaient auparavant plus pratiques peuvent devenir des personnes très émotives. Les femmes qui se sentaient auparavant absolument confiantes en leur santé peuvent commencer à avoir des craintes. Et les femmes qui n'ont jamais accepté ou aimé leur corps peuvent commencer à le faire ou, au contraire, arrêter de le faire si elles avaient cette sécurité préalable dans leur physique.

Tout fait partie d'un processus physiologique. Il ne s’agit pas d’une maladie ou d’un syndrome qui nous affecte, mais simplement d’un processus vital.

Le gros problème aujourd'hui est que, à de nombreuses reprises, cela n'est pas compris. On parle aux femmes avec paternalisme, elles sont traitées comme si cette danse hormonale, qui permet à leur bébé de nicher et de grandir, et que le corps de la mère se prépare à le recevoir, à l'aimer et à le nourrir, n'était rien de plus qu'un obstacle, et non quelque chose d'absolument nécessaire et naturel qui prépare la mère à ce que sera sa vie dans ce nouveau rôle.

Lorsqu'une femme enceinte pleure avec un film, par exemple, on dit qu'elle est «sensible» ou que «ce sont les hormones». On le dit si couramment, la présence de cette modification hormonale se répète tellement qu'elle cesse presque d'avoir d'autre sens que celui de modifier l'état émotionnel de la mère. Et ce n'est pas vrai, bien que ce soit très courant en raison de la relation absolument directe entre les hormones et les réponses émotionnelles.

Cette relation est inconnue ou banalisée, ce qui fait que la femme et ses réactions émotionnelles ne sont pas prises en compte. Faites croire que vous n'avez pas à faire attention à eux, ne vous en occupez pas parce qu'ils répondent à une altération ... «ça passera».

Mais qu'en est-il d'une femme qui se sent condescendante, qui n'a pas le sentiment que ses émotions méritent d'être abordées, ou qui sent même qu'elles ne sont pas valables? Ce sera une femme que l'on poussera à ne pas s'écouter, à ne pas prendre soin d'elle-même, à ne pas vérifier son intérieur et voir ce qui se passe ... à mettre de côté son instinct maternel ... Et c'est très grave car ce sera cet instinct qui l'aidera, celui qui la guide dans son accouchement, dans son post-partum, dans l'éducation de son bébé… dans sa nouvelle féminité après avoir été maman.

Être conscient que tous les changements, toutes les réactions émotionnelles, toutes les sensations doivent être validés et entendus, être conscient que tout fait partie d'un processus absolument naturel, de quelque chose de «programmé» avant notre propre naissance est essentiel. Écoutez-nous, assistez-nous, réfléchissez sur chacune des sensations et émotions pour percevoir d'où elles peuvent venir et comment les adapter ... Tout cela sera des choses qui peuvent nous aider en cours de route.

Et qu'ils nous écoutent, nous donnent un espace pour nous exprimer, pour rire, pleurer ou pleurer pendant que nous rions ... pour exprimer nos peurs, nos joies, nos espoirs et nos désirs ... C'est ainsi que la doula, notre doula, nous accompagne ... Celui que nous avons choisi, avec lequel nous nous sommes connectés.

Sans évaluer si les émotions sont `` bonnes '' ou `` mauvaises '', sans avoir à leur donner la permission ou non parce que, que nous le fassions ou non, elles sont là ... Nous montrant que notre processus est unique et que personne n'est meilleur que nous peut le comprendre ou trouver quelqu'un pour nous aider à le comprendre ... Être à nos côtés ... Être notre doula, pas plus.

Beatriz Fernandez
Doula à toutes les étapes de la maternité
Spécialisé dans le deuil prénatal et néonatal
Conseiller respectueux en portage
Technicien en éducation de la petite enfance
Contributeur à notre site

Vous pouvez lire plus d'articles similaires à La danse hormonale de la femme enceinte et de la doula, dans la catégorie Etapes de la grossesse sur place.


Vidéo: Gérer ses Emotions dans la grossesse et la parentalité Questions-Réponses (Décembre 2021).