Conduite

Pourquoi les enfants se comportent mieux avec les grands-parents qu'avec les parents


Beaucoup de parents ne peuvent pas croire quand l'enseignant ou le tuteur dit que leurs enfants ne se lèvent pas presque de la table et ont un comportement presque exemplaire, quand à la maison c'est le contraire qui se produit et qu'ils sont tous un toberllino et que vous devez avoir affaire à eux tout le temps. . Quelque chose de similaire se produit lorsque les parents laissent leurs enfants à d'autres parents. Pourquoi les enfants se comportent-ils mieux avec leurs grands-parents qu'avec leurs parents? Si cette situation vous est familière, nous prévoyons avoir trouvé la réponse à cette question et nous savons comment la changer. Attentif!

Il y a quelques jours, une mère très inquiète est venue chercher de l'aide dans mon bureau, car son fils de 2 ans et demi se comportait très mal avec elle, ce qui ne s'est pas produit lorsqu'elle l'a laissé avec ses grands-parents. Il m'a également fait remarquer que sa mère (la grand-mère maternelle) ne comprenait pas pourquoi il se plaignait du petit, s'il était un enfant très obéissant, affectueux et calme.

Sa mère m'a dit qu'il devait travailler et qu'elle l'avait confié à ses grands-parents maternels. Les premiers jours elle s'inquiétait beaucoup, car elle imaginait que le comportement de l'enfant allait être terrible, au point que les grands-parents ne pouvaient pas le contrôler, car avec elle la plupart du temps l'enfant avait des crises de colère, criait, pleurait beaucoup et était très désobéissant. .

Mais quelle était la surprise à chaque fois qu'elle allait le chercher? La grand-mère ne s'était pas plainte de l'enfant, au contraire, elle l'a félicité en disant à quel point il était calme. Qu'est-il arrivé alors que, de retour à la maison, la petite ait commencé à avoir un mauvais comportement avec elle? (Apparemment, ce comportement se répétait presque quotidiennement, même avec le père de l'enfant également)

Pendant le temps de la consultation, j'ai pu vérifier que l'enfant était assez agité et désobéissant avec la mère, mais avec moi il s'est comporté de manière très réceptive et affectueuse. Et du point de vue physique, c'était une école maternelle en très bon état général, avec une croissance et un développement adéquats.

J'ai expliqué à la mère que ce comportement n'était pas rare, surtout chez les enfants dont les parents travaillent de longues heures à l'extérieur et doivent être pris en charge par d'autres personnes, en particulier les grands-parents. Et l'enfant ne s'est pas mal conduit pour les ennuyer ou les ennuyer, mais plutôt pour exiger ou solliciter leur attention, leurs soins, leurs soins, leur affection ...

Pour l'enfant, l'absence des parents le fait se sentir seul, peut-être abandonné et cela le met en colère, car il veut être avec eux à toute heure, il y a même des sentiments de peur, imaginant qu'il ne les reverra plus. Ainsi, lors de ses retrouvailles avec ses parents, en particulier avec sa mère, il peut être très bouleversé, rebelle, désobéissant et ce n'est pas qu'il est mauvais, mais c'est sa façon d'exprimer que quelque chose ne va pas pour lui.

En revanche, à l'égard des grands-parents, la plupart sont très permissifs envers les petits-enfants, leur permettant des actions ou des comportements contraires à ceux autorisés par les parents, notamment à la maison.

En même temps, les grands-parents sont très tolérants et patients, Ce que les petits-enfants aiment beaucoup, puisque le contraire est presque toujours le cas des parents. Ce n'est pas pour les justifier, mais rappelez-vous qu'ils proviennent d'une journée de travail de plusieurs heures, avec de nombreuses situations peut-être stressantes, ce qui produit une tension nerveuse parfois difficile à contrôler et si l'enfant se comporte agité ou désobéissant, il se retrouve souvent avec un cri.

Tout cela couplé au fait que les grands-parents donnent à leurs petits-enfants beaucoup de soins, d'attention et d'affection, ce qui est très agréable et apprécié par eux, au point qu'ils les manipulent pour obtenir ce qu'ils veulent, explique-t-il. cette différence de comportement selon qu'ils sont avec leurs parents ou avec leurs grands-parents.

Je dois préciser que l'enfant qui se conduit mal ne le fait pas parce qu'il veut nuire à son environnement, mais est une réponse à une situation qui le met mal à l'aise et qui pour lui nécessite l'attention de ses parents, par exemple, il ne veut pas être seul, il a besoin à ses parents, il se sent abandonné, il demande de l'amour et des soins. Quelle serait alors la recommandation? Voici quelques conseils!

- Les parents doivent reconnaître et comprendre les lacunes que vous pourriez ressentir ou ayez l'enfant et essayez de le couvrir pendant que vous êtes ensemble.

- Parlez à l'enfant et expliquez pourquoi notre absence pendant la journée. De cette façon, vous ne vous sentirez pas abandonné ou mal aimé, étant des sentiments normaux pour cet âge.

- Discuter avec les grands-parents pour limiter la permissivité et le consentement excessif, qui peut provoquer chez l'enfant une rébellion ou un comportement de supériorité avec les parents.

- Demandez également aux grands-parents d'éviter de les désavouer, en particulier devant l'enfant, dans les règles ou les ordres émis par eux.

- Donner beaucoup d'amour et d'attention à l'enfant, pour que vous vous sentiez toujours aimé et soigné.

Pour conclure, je dois souligner que derrière tout mauvais comportement, il y a une cause et les parents devront la découvrir et trouver la meilleure solution possible, pour le bien de tous.

Vous pouvez lire plus d'articles similaires à Pourquoi les enfants se comportent mieux avec les grands-parents qu'avec les parents, dans la catégorie Conduite sur site.


Vidéo: Dyslexie, dysorthographie, dyscalculie (Octobre 2021).