École

L'erreur d'utiliser les activités parascolaires des enfants comme baby-sitter


Dites-moi quelque chose, combien d'activités parascolaires votre enfant a-t-il par semaine? Et combien sont de votre choix? Il arrive généralement plus souvent que nous ne le souhaiterions que les garçons et les filles se voient jour après jour dans les parascolaires sans que cela leur plaise et sans avoir le temps de passer du temps dans le parc avant de rentrer à la maison. Parce que? Eh bien, à cause de la complexité de concilier vie de famille et vie professionnelle. Aujourd'hui on parle de erreur d'utiliser les activités parascolaires des enfants comme s'ils étaient une baby-sitter.

J'ai récemment reçu un courriel de l'AMPA (Association des mères et des parents d'élèves). Avant de l'ouvrir, le titre était déjà promis: le parc, le meilleur après l'école après l'école. Comme vous l'avez peut-être déjà imaginé, l'e-mail disait que les parents devraient être conscients de ne pas remplir les après-midi entiers de nos enfants avec tel ou tel cours supplémentaire, mais plutôt Idéalement, nous lui permettons de passer du temps dans le parc après l'école.

Cette même pensée est celle qu'rsula Perona, psychologue pour enfants et diffuseur, nous a fait connaître en la rencontre #ConectaConTuHijo 'organisée par notre site, l'importance de ne pas surcharger les plus petits avec des centaines et des centaines d'activités, des cours auxquels il faut ajouter les devoirs qu'ils doivent faire lorsqu'ils rentrent chez eux. Cela ne se traduit-il pas par une pression, un stress et une surcharge pour les enfants? Cela vaut la peine que les activités complémentaires soient bien et apportent des bénéfices aux enfants, du moment qu'elles sont à leur goût et ne couvrent pas tous les après-midi. Cependant, dans la plupart des cas, le contraire est vrai.

Selon les données officielles, de plus en plus d'enfants participent à des activités parascolaires et selon les mots d'Úrsula Perona: «Les activités parascolaires devraient être un complément à l'enseignement réglementé comme le sport ou la musique, une activité qui doit être ludique car c'est du temps libre. L'enfant doit le choisir pour qu'il ne s'agisse pas simplement d'une autre imposition. Et interrogée sur le nombre d'heures qu'un enfant devrait consacrer à ces activités, elle répond: `` Les recommandations disent que les enfants ne doit pas consacrer plus de 5 heures par semaineC'est, tout au plus, quelques activités et bien mieux si l'une d'entre elles est le week-end. Revenez à la question que je vous ai posée au début, vous commencez sûrement à tout voir d'une manière différente.

Poursuivant les paroles d'Úrsula: `` Vous n'avez pas à remplir les enfants d'activités parascolaires comme s'ils étaient une baby-sitter pour que nous, les adultes, puissions faire nos choses ''. C'est alors que nous faisons toujours une critique constructive de l'affection. Nous inscrivons les enfants dans les classes après l'école afin qu'ils aient plus de connaissances, mieux c'est et plus ils réussissent dans leur vie professionnelle. Ou peut-être que nous allons nous inscrire pour qu'ils arrivent à l'heure au travail ou simplement pour pouvoir faire nos choses qui ne sont pas rares. Quelle que soit votre réponse, si elle s'écarte de «J'inscris mon fils à ce programme parascolaire parce qu'il l'aime tellement», c'est faux.

Surcharger les enfants avec des activités dont ils n'ont pas vraiment besoin seuls se traduit par des situations de stress ou d'insécurité. Les enfants de la naissance à l'adolescence ou même au-delà (n'oublions pas que cette étape arrive plus tôt et malheureusement) sont conçus pour jouer, même en apprenant. Après l'école pour jouer, apprendre et s'amuser? Oui, bien sûr. Mais jamais en tant que baby-sitter.

Saviez-vous qu'il y a des enfants qui ne visitent pas le parc un seul après-midi en semaine? Sûrement oui, vous l'avez déjà réalisé. Tu vas chercher ton fils à l'école et tu es pressé du lundi au vendredi de l'emmener au foot, à l'anglais, à la piscine, à la musique ... Ou peut-être qu'il a toutes ces choses dans la même école et tu ne vas le chercher qu'une heure plus tard . Quand ces enfants jouent-ils s'ils sont pleins d'activités après l'école?

Faisons la lumière sur tout cela. Selon les recommandations d'Úrsula, Idéalement, les enfants ne devraient pas avoir d'activités parascolaires avant d'avoir passé le stade du nourrisson. Une fois à l'école primaire, une ou deux par semaine sera largement suffisante tant que cela leur plaira, jamais en raison de l'imposition des parents ou de leurs horaires de travail. La chose compliquée, vous êtes sûrement d'accord avec moi, est d'équilibrer les heures de travail pour arriver à l'école à l'heure pour chercher les plus petits.

Et c'est ainsi, cher lecteur, qu'en laissant de côté l'idée que les activités parascolaires sont les meilleures gardiennes d'enfants, nous pouvons voir nos enfants grandir heureux sans stress ni fardeau. Vaut la peine!

Vous pouvez lire plus d'articles similaires à L'erreur d'utiliser les activités parascolaires des enfants comme baby-sitter, dans la catégorie Ecole / Collège sur place.


Vidéo: Comment protéger nos enfants des écrans? - La Maison des Maternelles #LMDM (Octobre 2021).